09.72.52.87.97
DEMANDE DE RAPPEL
ACCUEIL
LE CONCEPT
LES CONSTRUCTEURS
NOTRE EXPERT
CONTACT
 
 

Analyse des différents isolants: tarifs, énergie grise, perméabilité, épaisseur
Quelles sont les matières les plus performantes et les plus respectueuses de l'environnement pour l'isolation et la réalisation d'une maison? Repérez celles qui se veulent les plus appropriées à votre logement, vos finances et votre style de vie.

Les isolants écologiques révolutionnent ce secteur où les matériaux traditionnels ont souvent des conséquences nuisibles sur la santé dans des environnements fermés. En effet les installations actuelles, telles que les châssis fixes couplés à un système d'air conditionné et d'une installation de VMC (ventilation mécanique centralisée) sont souvent jugées inefficaces et demandent un entretien régulier. Plus encore, ces systèmes de ventilation sont connus pour entraîner la prolifération des sources de pollution intérieure et autres allergènes.

Pour assainir l'air ambiant , rien ne vaut une aération traditionnelle de vos intérieurs par une ouverture quotidienne de vos fenêtres.

Les isolants naturels offrent, de plus, une meilleure maitrise des problèmes liés à l'humidité.

Ils sont généralement répertoriés de la manière suivante:


1- La résistance thermique R en m2 K/W:
Dans la recherche d'un matériau isolant performant, il est indispensable de prendre cet indicateur en compte. La note de résistance thermique sera d'autant plus élevée que l'isolant constituera un rempart contre la transmission de chaleur à travers la paroi.

2- La conductivité thermique ou lambda en W/m.k:
Pour juger de la performance d'un mode d'isolation, veillez à prendre en compte cette unité de mesure. Plus la valeur lambda est faible, moins le matériau isolant laisse passer la chaleur.

3- La réaction au feu:
Il faut se référer au classement Euroclasses de A1 à F, permettant d'évaluer le caractère plus ou moins combustible d'un matériau.

4- Le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau:
Caractérisé par la lettre sd, il indique la perméabilité c'est à dire la mesure dans laquelle la vapeur d'eau traverse plus difficilement un matériau que l'air. Ainsi, un coefficient μ élevé est gage de résistance. Pour une bonne répartition de la vapeur d'eau, choisissez une valeur sd inférieure à 10. Le bois, la laine de bois, la terre cuite, le plâtre, la chaux, la ouate de cellulose, la laine végétale et animale sont des matériaux présentant une bonne résistance à la diffusion de vapeur d'eau.

Tableau de comparaison des modes d'isolation répertoriés selon le prix, l'énergie grise, l'épaisseur nécessaire et la résistance à la vapeur d'eau.

Pour une vision générale et précise de ce qu'impliquera votre projet d'isolation thermique, il reste un facteur déterminant à prendre en compte : le prix.
Il n'est pas rare de s'entendre dire que renouveler son système de chauffage avant d'avoir au préalable vérifié et au besoin amélioré l'isolation de son habitation, manque de cohérence.
Non seulement cette approche est loin d'être une idée reçue, mais les travaux d'isolation sont souvent ceux qui représentent le budget le moins élevé.
Plus encore, rien ne vous retient d'opter pour les matériaux les plus économiques tels que la ouate de cellulose, les bottes de pailles compressées et la laine de verre.
Un crédit d'impôt peut également être accordé si les isolants justifient d'une performance au moins égale à la résistance thermique minimale exigée par type de paroi (murs, cloisons, revêtements, toits, combles...)